Restez dans les rangs! …/2

srb_20170304_58772-low4 mars 2017

Pas toujours facile en hiver de trouver des oiseaux. Comme je l’indiquais l’an dernier dans l’article Restez dans les rangs ! , rien de mieux que de parcourir la campagne. Les rudes conditions météorologiques forcent certaines espèces d’oiseaux à se concentrer autour Lire la suite

Advertisements

Sur une piste…

srb_20170218_58316-low

18 février 2017

Ce samedi, j’ai profité de la très belle journée pour me rendre à Montréal. Mon objectif ? Voir un Hibou moyen-duc rapporté à plusieurs reprises depuis quelques semaines. J’étais prêt à y mettre le temps puisque je n’ai jamais vu cette espèce auparavant. Lire la suite

Restez dans les rangs !

SRB_20160124_21092-low

Un Renard roux traverse un champ, derrière la Rue du Vignoble, à Charlesbourg (Québec)

SRB_20160125_21167-lowAu cours de l’hiver, on m’a régulièrement demandé où j’allais pour voir des oiseaux. Il est clair que l’observation n’est certainement pas aussi évidente que durant la belle saison. Plusieurs espèces se sont tout simplement envolées vers des destinations plus chaudes. Quant aux autres, la rigueur du climat et le fait qu’elles ne sont pas en période de reproduction font en sorte qu’elles demeurent plus discrètes.

Lire la suite

Mon avicourse 2016

17 mars 2016

SRB_20151225_17197-lowCeux qui me connaissent savent que je ne suis pas fou de l’hiver. Ayant pris congé au travail, pour la session hivernale 2016, il fallait me trouver une bonne source de motivation pour sortir… J’ai donc décidé de m’inscrire à l’Avicourse d’hiver. Elle s’adresse à tous les ornithologues amateurs et consiste à tenter d’observer le plus Lire la suite

GDOF 2016

Du 12 au 15 février 2016, se déroulait la 18e édition du Grand dénombrement des oiseaux de février (GDOF), une initiative conjointe de la National Audubon Society, du Laboratoire d’ornithologie de Cornell et de Études d’Oiseaux Canada, trois organismes à but non lucratif dédiés à l’éducation et la recherche scientifique. L’invitation était lancée à tous les ornithologues amateurs du monde entier. Les observations recueillies permettront d’amasser de l’information sur la présence et l’abondance des espèces, permettant ainsi Lire la suite

Colocataires de fortune

29 janvier 2016

Un trou ou une fente dans un arbre peut devenir un refuge intéressant pour différentes espèces. C’est pourquoi il vaut toujours mieux y jeter un œil (à distance bien sûr) pour vérifier son occupation. Et rien n’empêche la cohabitation.

Il y a un mois, lors du Rencensement des oiseaux de Noël (pour voir l’article, cliquez ICI), mes compagnons et moi avions observé un raton laveur qui piquait un somme dans une large fente d’arbre. La semaine dernière, je retrouvais l’occupant au même endroit, mais cette fois-ci avec un colocataire. Un Écureuil gris de forme noire semblait déterminé à s’y installer. Aujourd’hui, la présence d’un litière de feuilles mortes m’indiquait que le rongeur s’était bel et bien installé. Par contre, nul trace du premier occupant… Aura t-il décidé de rechercher plus de tranquilité ?

SRB_20160123_21025-low