Des blattes à Québec ?

Lundi 28 mars 2016

SRB_20160328_28822-lowCe matin, j’avais rendez-vous avec un ami, pour faire de l’observation d’oiseaux sur le bord du Saint-Laurent, dans le secteur de Cap-Rouge, à Québec. Les oies, bernaches et canards ont commencé à arriver depuis plusieurs jours jours déjà. Nous avions, entre autres, espoir de voir (et revoir dans mon cas) la Bernanche nonette aperçue plus tôt, la semaine dernière. C’était ma première rareté du printemps. Mais malheureusement pour nous, elle n’était plus là. Nous avons tout de même eu une belle matinée bien remplie, avec une trentaine d’espèces différentes.

Mais c’est autre chose qu’un oiseau qui nous aura intrigué le plus ce matin. En fait, la surprise n’était pas tant de trouver un insecte qui courait sur la neige, car ce genre d’observation peut arriver, même en plein hiver, lors de journée de redoux. Certains insectes peuvent s’activer sous l’effet des chauds rayons du soleil. Notre surprise était plutôt que ce soit une blatte, aussi connue sous le nom de cafard ou communément appelée coquerelle… Hé oui, une coquerelle qui courait sur la neige !

Après vérification auprès d’un ami un peu plus ferré que moi en entomologie (merci David), il appert que nous étions en présence d’une Blatte de Pennsylvanie (Parcoblatta pennsylvanica), un insecte de la famille des Blattidés. L’absence d’ailes indique qu’il s’agit d’un individu immature.

SRB_20160328_28809-low

Une Blatte de Pennsylvanie (Parcoblatta pennsylvanica) immature.

Il est vrai que les blattes sont considérées comme des indésirables lorsqu’elles se retrouvent dans nos maisons. Ceux qui ont déjà voyagé dans le sud savent bien que ce sont des choses qui arrivent. Mais disons qu’à nos latitudes, c’est plutôt considéré comme une mauvaise nouvelle et généralement s’enclenche un processus d’éradication. Au Québec, ce sont six espèces différentes qui peuvent ainsi se retrouver dans nos habitations. Toutes sont exotiques (introduites accidentellement) sauf une, celle justement que nous avons trouvé sur la neige. Ainsi, la Blatte de Pennsylvanie est la seule espèce rencontrée au Québec qui soit indigène, c’est-à-dire qui se trouve naturellement sur notre territoire. J’aurai appris quelque chose aujourd’hui !

J’ai par la suite cheché à en apprendre un peu plus à son sujet. Cette espèce fréquente les boisés de l’est des États-Unis, de l’Ontario et du Québec. Elle se nourrit de matière végétale en décomposition. Comme toutes les blattes, la Blatte de Pennsylvanie est plutôt nocturne. Durant le jour, elle cherche à se réfugier sous les feuilles mortes ou l’écorce des arbres. Ceci explique certainement le fait que l’on ne la voit pas souvent. Une corde de bois peut donc très bien servir d’abri et c’est pourquoi il peut arriver qu’elle se retrouve accidentellement dans nos maisons. Mais contrairement à ses cousines venues d’ailleurs, elle ne cherche pas à s’installer pour pouvoir se reproduire car au Québec, c’est la seule espèce qui le fait à l’extérieur, dans son habitat naturel.

SRB_20160328_28810-lowAlors si un jour vous croisez une blatte dans la maison, avant de conclure qu’un malencontreux « souvenir de vacances » est forcément en train de s’installer à vos dépens, il s’agit peut-être seulement d’un visiteur accidentel, provenant de l’extérieur. Assurez-vous de la faire identifier avant d’enclencher un processus d’élimination en règle.

SRB_20160328_28818-low

Contrairement aux autres espèces de blattes qui pouraient se retrouver dans nos maisons, la Blatte de Pennsylvanie (Parcoblatta pennsylvanica) est un insecte indigène qui se retrouve naturellement dans les boisés du sud du Québec.

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s